Les maladies neurodégénérative

Les maladies neurodégénératives peuvent toucher l’ensemble du système nerveux, du cerveau jusqu’aux nerfs en passant par la moelle épinière. Elles sont le plus souvent irréversibles.

Une maladie neurodégénérative correspond à une pathologie progressive qui affecte le cerveau ou plus globalement le système nerveux, entraînant la mort des cellules nerveuses.

Les plus célèbres et les plus fréquentes sont la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson mais il en existe d’autres.

Caractéristiques des maladies neurodégénératives:

Les maladies neurodégénératives frappent essentiellement les personnes de 65 ans et plus. Elles se caractérisent par la perte progressive de neurones dans des régions plus ou moins localisées du système nerveux, entraînant des complications cognitives, motrices ou perceptives. À terme, elles peuvent conduire à la mort.

Leur origine n’est pas toujours connue précisément. Si la génétique semble impliquée dans certains cas, elles surviennent la majorité du temps de manière isolée.

Des produits chimiques (pesticides, métaux lourds) ou des prions ont aussi été identifiés comme coupables chez certains patients.

Cependant, il existe d’autres causes au déclenchement de la maladie, mais celles-ci n’ont pas été clairement établies.

Quelques exemples de maladies neurodégénératives:

Parmi les maladies neurodégénératives les plus célèbres, on trouve :

_ la maladie d’Alzheimer :

_ la maladie de Parkinson :

_ la sclérose en plaque :

_ la maladie de Huntington :

_ la maladie de Creutzfeldt-Jakob..

La maladie de Parkinson

7 gestes efficaces pour éviter la maladie alzheimer