Pain sucré génois (ou pandolce genovese) recette de Noël

Il est aujourd’hui très difficile de proposer un repas de Noël sans servir divers plats et mets incontournables (foie gras, caviar, huître, saumon, dinde, chapon, bûche etc. rayez la ou les mentions inutiles). Pour accompagner ses différents éléments comestibles, quoi de meilleur que des pains de Noël spécialement crées pour ce jour si particulier.

A l’instar des bûches, les artisans boulangers font feux de tout bois – en tout cas ceux qui possèdent encore un four à bois – pour offrir leur clientèle de plus en plus exigeante de beaux pains aussi étonnants que bons.

Le pain sucré génois ou pandolce genovese, est un pain de Noël à base de farine, sucre, levure, beurre, sel garni de raissins secs, fruits confits, fleur d’oranger, liqueur et fenouil.

Spécialité de la région de Gênes et plus largement de Ligurie, de forme circulaire. La tradition veut que le pain soit incisé en forme de triangle sur le haut, que le plus jeune y pose dessus une feuille de laurier ou d’olivier et l’apporte au doyen ou à la doyenne. Ce dernier coupe le gâteau, distribue les parts prenant soin de garder une part pour l’invité ou le pauvre se présentant à l’improviste.

Les pains sucrés sont très anciens et datent du temps des Égyptiens puis des Romains. Ils étaient alors offerts aux divinités. Ensuite, ils sont devenus des pains des fêtes (du fait de leurs ingrédients luxueux) puis de Noël.

La particularité du pandolce, par rapport au panettone plus récent, est qu’il s’agit d’un pain sans oeufs avec un peu de beurre, beaucoup de fruits secs et confits et deux touches uniques : le fenouil et l’eau de fleur d’oranger.

Suivez la recette et préparez-la aussi, les ingrédients sont comptés sur les doigts, ils sont très peu nombreux et vous les avez peut-être déjà! Essayez-la… Et Continuer La Lecture Dans La Page Suivante.

Alors voici quelques explications:

Pour bien réussir la recette, il faut bien mesurer les ingrédients et les préparer avant de commencer la recette. Il faut également respecter le temps et la température de cuisson, ainsi suivez pas-à-pas les étapes décrites ci-dessous .

Brioche au lait d’amande et fleur d’oranger

Rôtis de magrets de canard